Cultiver

OG Kush – La superstar nord-américaine

Par: Kevin, September 25, 2018

Une dominante Indica qui dénote par sa grande puissance et par un goût aussi fort que rafraîchissant. Cette variété californienne mythique est devenue l’une des plus célèbres de son pays et commence à conquérir les palais les plus gourmets du monde entier.

Quelques théories circulent sur la vraie signification d’OG. Selon certaines, ce serait l’abréviation de “Original Ganster”, qui fait référence à l’expression “Original Gangsta” qu’on utilisait pour indiquer que quelqu’un avait grimpé considérablement dans le monde du cannabis.

Une autre version suggère que la vraie traduction serait “Ocean Grown” (cultivé près de l’océan). Cette hypothèse semble être la plus acceptée dans la communauté du cannabis. Ce qui est clair, c’est qu’il s’agit de la variété la plus vendue en Californie, la plus demandée sur le marché des Etats-Unis et qui devient peu à peu une des plus saluées par tous les cultivateurs de la planète.

OG Kush - La superstar nord-américaine

Trichomes à l’œil nu.

La banque de semences Dinafem Seeds offre sa propre OG Kush, fruit du croisement entre une ChemDog avec une hybride de Lemon Tailandesa et d’une Kush Paquistaní. Elle atteint un pourcentage Indica/Sativa de 75%-25%. Ce sont des plantes faciles à cultiver, de taille moyenne et à floraison rapide. Elles poussent sous forme d’arbuste et ont de très nombreuses ramifications qui rendent indispensable l’usage de tuteurs.

Elle est idéale pour la culture d’intérieur. Là, sous des lampes puissantes, elle sera prête en à peine 55 jours et pourra être récoltée au début d’octobre si on a décidé de la cultiver à l’air libre. A l’extérieur, elle est plus adaptée à des climats tempérés/méditerranéens.

Sa production est très abondante. Bien que ses têtes soient assez petites, elles sont pleines de trichomes, à la fois denses et lourds, ce qui se traduit par des récoltes qui peuvent dépasser 500g/m2 à l’intérieur, et 1 kg par plante à l’extérieur.

Sa très grande puissance et son assortiment complexe de saveurs en ont fait l’une des reines du paysage du cannabis. Avec des concentrations de THC qui peuvent atteindre 24%, on note dès les premières bouffées qu’elle produit un high très fort, tant mental que physique. Au départ, elle provoque un état d’euphorie relativement court, qui passe rapidement à une profonde sensation de joie et de relaxation.

Elle a un goût incroyable qui persiste sur le palais. Un arôme doux et très complexe, avec un arrière-goût particulier de citriques et de carburant, où on perçoit également des nuances de pin et d’épices.

Germination et croissance

Nous avons placé 10 graines de OG Kush dans des tissus humides et elles ont toutes germé en moins de 48 heures. Nous les avons ensuite mises dans des pots d’un peu moins d’un litre, avec un substrat léger, pendant environ 10 jours. Elles ont enfin été transplantées dans des récipients de 18 litres, avec une terre plus riche en nutriments.

Cette variété grandit rapidement et produit beaucoup de branches latérales. Les tuteurs sont très vite nécessaires. On ajoute du stimulant racinaire dès les premiers jours, par petites doses dans l’eau et on ajoute également un engrais spécifique pour la phase de végétation.

OG Kush - La superstar nord-américaine

Tête centrale.

Ce ne sont pas des plantes dont la croissance attire vraiment l’attention, elles n’ont pas beaucoup de branches, ni un feuillage exubérant. Elles ne grandissent pas de façon vigoureuse, elles semblent plutôt faibles et allongées. Mais le résultat final sera d’un niveau supérieur. En un peu plus d’un mois de croissance, on les place dans la pièce de floraison, en photopériode de 12 heures de lumière pour 12 heures d’obscurité, sous des lampes de 600w.

La production de boutures est incroyable. On en tire une énorme quantité de boutures qu’on identifiera pour sélectionner une mère.

Floraison

Quelques jours avant le changement de photopériode, les OG Kush ont un dernier pic de croissance et il faut attacher certaines branches aux tuteurs. La distance internodale n’est pas très grande, mais elle est suffisante pour que de grandes fleurs ne se forment pas, malgré la grande quantité de bourgeons qui apparaissent tout le long de ses branches étirées.

Les têtes sont de forme ovale et assez petites, mais elles sont abondantes et denses. Elles sont couvertes d’une couche de résine blanche et collante. L’arôme pénétrant qu’elles répandent oblige à utiliser des filtres anti odeur dès le début de la floraison.

On utilise un engrais et un stimulant spécifiques pour la phase de fructification, et on ajoute du Bactobloom dans les premiers arrosages. Deux semaines avant la récolte, on fait un bon lavage des racines et en quelque huit semaines, les têtes seront dures comme de la pierre et les trichomes seront à point, ce qu’on pourra voir à travers un microscope.

Récolte et dégustation

La récolte est relativement rapide, puisque les têtes sont innombrables mais avec peu de feuillage. La majorité d’entre elles ressemblent à de petites billes couvertes de résine. La grande concentration de trichomes est visible à l’œil nu.

OG Kush - La superstar nord-américaine

Têtes latérales résineuses.

La production, bien qu’elle n’y paraisse pas, n’a rien à envier aux autres variétés, grâce au grand nombre de têtes que porte chaque plante et à leur incroyable densité, malgré leur petite taille. Chaque coup de ciseaux produit une senteur enivrante qui inonde la pièce.

Après un peu plus de deux semaines de séchage, on ne résiste plus et on commence à goûter les différentes semences qu’on a cultivées. Elles ont toutes un goût très homogène, fort et frais. L’arôme est intense, il vous remplit à chaque bouffée et rassasie l’envie de fumer.

L’effet est également très puissant, joyeux, relaxant et un peu soporifique. Il est idéal pour soulager le stress et l’anxiété, les migraines, les douleurs et il sert aussi à ouvrir l’appétit.

On est décidément à un haut niveau, cette plante a bien gagné sa réputation.

Par TricomaTeam (tricomateam@gmail.com)

Partager cet article Linkedin Pinterest

lire plus

Cultiver

Transplantation, considérations à prendre en compte

Par: Soft Secrets, November 13, 2018

TricomaTeam (tricomateam@gmail.com) Changer une plante de pot ou la planter dehors est une tâche habituelle de la culture du cannabis. C’est un travail facile...

— Lire plus
Cultiver

Testeurs Partie 1

Par: Soft Secrets, November 13, 2018

Par Jorge Cervantes – jorge@marijuanagrowing.com Les testeurs permettent aux jardiniers de mesurer des éléments spécifiques pour améliorer chacun d’eux. Les mesureurs permettent également de...

— Lire plus
Cultiver

Visite au cœur de la Pyramide, Parlons avec les breeders de Pyramid Seeds

Par: Soft Secrets, November 12, 2018

Dans un coin discret d’Europe, nous avons visité certains des locaux où travaillent les breeders de Pyramid Seeds sur leurs variétés d’ascendance plutôt Indica....

— Lire plus
Cultiver

00 Cheese – L’amie des souris

Par: Kevin, August 21, 2018

Un hybride remarquable de taille moyenne qui possède tout: une abondante production de têtes de qualité, une culture assez facile, un effet puissant et...

— Lire plus
SoftSecrets nu ook online

Soft Secrets aussi disponible en ligne

Toute l’actualité du cannabis, articles, reportages et interviews par les meilleurs spécialistes français et internationaux. Soft Secrets France vous informe sur la culture et la consommation du cannabis, la musique et les voyages.

Tous les magazines
x

We use cookies to give you the best possible online experience. By agreement you allow us to use cookies as indicated in our cookies policy.